Le Blog

Transmettre l'histoire des quartiers et villages en publiant ses souvenirs

Transmettre l'histoire des quartiers et villages en publiant ses souvenirs

Qui n’a pas été émerveillé un jour d’entendre une histoire sur le lieu de vie, qui n’a pas eu les yeux qui brillent en voyant des photos ou des cartes postales de son quartier ou de son village d’antan. Nous sommes tous attachés à notre passé car c’est de là que démarre notre histoire.

A l’époque de l’ère numérique est-on encore attaché à nos racines ?

Je pense que Oui et plus que jamais. Dans un monde ou tout va de plus en plus vite. Nous avons besoin de rêver et de prendre un peu de temps. Lire des histoires sur le passé où l’on vit, montrer des photos et des cartes postales d’antan et les transmettre à nos enfants ou petits-enfants joue un rôle important dans l’éducation et le respect d’autrui. Explique Christophe Josse le fondateur de la plateforme auxservicesdesvoisins.com.

La transmission culturelle de nos villes et villages

La France est dotée d’un patrimoine exceptionnel, d’une histoire riche depuis de millénaire. Chaque ville, chaque quartier, chaque village et lieu détient son histoire et ses anecdotes. Si les murs pouvaient nous parler, ils auraient tant de choses à dire. Toutes ces histoires font de nous ce que nous sommes aujourd’hui. a Le rôle de l’éducation nationale L’éducation nationale outre le fait d’apprendre à nos enfants l’histoire de France a un rôle à jouer important dans la transmission de la mémoire. En participant à des journées commémoratives, des visites de sites ou autres, elle donne des repères et des valeurs à nos enfants. Mais qu’en est-il des petites histoires sur tel ou tel lieux, des anecdotes, des photos d’avant qui trainent dans nos tiroirs et dans nos mémoires ?

La transmission culturelle et les réseaux sociaux

Depuis l’apparition des premiers réseaux sociaux dans les années 2000 et de plus en plus, les gens partagent leur vie et leur sentiment, voire parfois même celle des autres. Des milliards de contenu sont publiés sur Facebook, Twitter, Google, SnapChat etc. Ensuite sont apparu les blogs, beaucoup plus spécialisés.

Mais que retient-on de tout ce contenu ?

A peine le dos tourné, des centaines de twitter publiés, des centaines de nouveaux contenus sur Facebook qui ne nous concernent pas ! En fait, on ne retient que les contenus émotionnels (un décès, un rire, de l’humour, la beauté, un choc, une peur…). Tout le reste ne fait que passer. C’est pour cela que 62% des Français sont sur les réseaux sociaux et que Facebook à 1.3 Milliard d’utilisateurs.

auxServicesdesVoisin.com veut jouer un rôle dans cette transmission culturelle

Il faut profiter rapidement de la mémoire de nos parents et grands-parents qui ont vécu toutes leurs vies au même endroit. Ils ont des milliers de photos et de souvenirs à transmettre sur nos lieux de vie. Comment était cette place avant ? Que s’est-il passé ? Qu’elle est l’histoire de ce village ? Tant de choses à partager et à transmettre par toutes les générations. Il faut utiliser le numérique pour ne pas perdre ces souvenirs.

L’idée m’est venue en voyant des centaines de photos dans des boîtes chez mes parents et mon beau père. Jeter ce patrimoine serait dommage ! Et pourquoi pas le partager sur un réseau de voisinage. D’un clic, les voisins peuvent lire des histoires sur leurs lieux de vie, rajouter leurs commentaires et les transmettre à leurs enfants.

Ce nouveau service appelé Souvenir a été mis en place sur la plateforme auxservicesdesvoisins.com en ce début d’année. A chacun maintenant de fouiller dans les tiroirs et dans les mémoires pour transmettre l’histoire aux futures générations.


Soyez le premier à vous exprimer !

Exprimez-vous !

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Derniers articles